Depuis les réformes économiques engagées par Deng Xiaoping en 1978, la Chine n’a cessé de progresser dans la hiérarchie mondiale des puissances, devenant en 2011, la deuxième puissance économique mondiale. Engagée dans l’économie de marché, elle n’a pu résister aux disparités, sociales et territoriales, entre un littoral riche et développé ouvert sur le monde grâce à un chapelet de ports, une Chine de l’Ouest (Chine périphérique) vouées au mal-développement et à la question des minorités, les deux séparés par des provinces intérieures, « terres médianes par excellence, comme le territoire historique du peuplement han sans le littoral. »(1)
La carte que je vous propose, montre qu’une nouvelle géographie territoriale tend à se mettre en place, remettant en cause le découpage traditionnel des « Trois Chine ».

La carte

La légende

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.