Utiliser UMAP
Vous êtes ici : Pédagogie et outils Des logiciels et des tutoriels

Utiliser UMAP

Frédéric Stevenot
lundi 16 mars 2015

UMAP est un outil libre et gratuit, qui permet de créer des cartes personnalisées avec des marqueurs (localisation des éléments ponctuels), des itinéraires (pour une réunion), des symboles, dessiner des polygones, etc. Le nombre des indications n’est pas limité, contrairement à d’autres outils en ligne (Maps Google...).

Autre avantage : si les données cartographiques créées avec UMAP peuvent être exportées (donc récupérées pour être travaillées avec un autre outil), elles peuvent aussi être importées. Et on peut surtout les protéger de toute exploitation non consentie, par un accès privé.

Créer un compte


1. Se rendre sur le site UMAP ;

2. Créer un compte (il est possible de le faire avec ses coordonnées Twitter). Cliquer sur l’icône OpenStreetMap et créer son compte (adresse mail, mot de passe, etc.) ;

3. Une fois cela fait, revenir sur le site UMAP et se connecter (passage par le site OpenStreetMap ; cliquez sur « Save changes »). On revient automatiquement sur le site UMAP, qui indique alors la mention « Mes cartes (identifiant) ».

Créer une carte

1. Cliquer en haut à droite sur « Créer une carte ». S’affiche alors un fond de carte (que l’on peut changer, en cliquant sur la sixième icône à droite, représentant une pile de feuilles). Par défaut, c’est un fond OpenStreetMap ;

2. Enregistrer la carte à créer : en haut s’affiche la mention « édition en cours » suivie de « Carte sans nom » (en bleu). En passant la souris sur cette phrase, un crayon apparaît : cliquer dessus, ce qui fait apparaître une fenêtre à droite « éditer les propriétés de la carte ». Préciser le nom, éventuellement sa description, etc. (ces paramètres peuvent être modifiés ultérieurement). Cliquer en haut à droit sur le bouton bleu « Enregistrer » (opération à faire impérativement à chaque modification, pour ne rien perdre du travail fait ; sans cela, toute autre action est de toutes façons impossible...) ;

3. On peut créer des calques en fonction de ses besoins : un calque « Adhérents », un calque « Adhérents non contactés », un calque « Sympathisants » (assortis de marqueurs différenciés) :

  • à gauche, cliquer sur l’icône située sous le signe « - » ;
  • cliquer sur « Ajouter un calque » ;
  • renseigner la fenêtre qui apparaît à droite (« nom ») ;
  • Attention à placer les éléments (marqueurs ou autres) sur le bon calque (cf. plus bas) ;

4. Pour trouver un endroit :

  • À gauche, cliquer sur « Plus », puis sur la troisième icône (une loupe stylisée) qui apparaîtra alors. Elle permet d’afficher une localité (sous la forme « Compiègne ») et d’être même plus précis : « 15 bd des états-Unis, Compiègne » ;
  • la carte se centre, mais sans avoir de repère : on doit alors zoomer pour savoir où est l’adresse en question.

Placer des marqueurs

1. Faire apparaître les icônes d’outils à droite : cliquer sur le carré en haut à droite comportant un crayon ;

2. Cliquer sur la troisième icône (en forme de goutte d’eau inversée) ;

3. Déplacer la souris et cliquer à l’endroit voulu ;

4. On peut donner des renseignements à ce marqueur. Il suffit de cliquer dessus, ce qui fait apparaître une fenêtre de paramétrage :

  • « choisir le calque de l’élément » : on peut faire un calque pour des adhérents et un autre pour des sympathisants, ce qui permet de les faire apparaître conjointement ou non ;
  • « nom » : nom de la personne ; ◦ « description » : indiquer ses coordonnées (par ex.) ;
  • dérouler le menu « Propriétés avancées » :

Importer des données

Pour faciliter le travail, UMAP permet de faire appel à un fichier de données de type csv, kml, gpx..., c’est-à-dire les éléments de carte créés avec d’autres outils. On peut aussi créer ce fichier sous la forme d’un tableau, en indiquant la latitude et la longitude de chaque marqueur (format csv) et d’autres précisions.

1. Dans les outils de droite, cliquer sur l’icône figurant une flèche blanche dans un cercle noir ;

2. Cliquer sur le bouton « Parcourir » pour sélectionner le fichier enregistré dans son ordinateur ;

3. Choisir le format du fichier à importer dans « Définir le format... »

4. Choisir le calque sur lequel figureront les éléments du fichier.

Remarque. Les marqueurs apparaissent a priori de façon indifférenciée (un carré bleu foncé), si les indications nécessaires n’ont pas été mentionnées dans le fichier.

Communiquer la carte réalisée

1. À gauche, cliquer sur la quatrième icône dans la liste qui apparaît en cliquant sur « Plus » ;

2. Copier le lien qui apparaît dans « URL courte », et la diffuser.

Par Frédéric Stevenot

Enregistrer l'article au format PDF

Clio-Carto 2017

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Carto.

Hébergement Clio-Carto par